JR fait disparaître la Pyramide du Louvre

JR fait disparaître la Pyramide du Louvre
JR fait disparaître la Pyramide du Louvre

"La rue est un musée à ciel ouvert" raconte l'artiste JR. Cet environnement, dans lequel il expose ses œuvres, l'a séduit une nouvelle fois. C'est à Paris, sur la Pyramide du Louvre que le photographe a posé sa nouvelle toile dévoilée mercredi.

Ainsi, un trompe l’œil en noir et blanc a été installé sur une des parois de la pyramide. Il représente la façade du Louvre qui se trouve derrière, habituellement cachée par le monument.

"J'ai regardé les gens, qui se prennent tous en selfie, dos à l'œuvre. Donc ils viennent voir la pyramide et lui tournent le dos. Je me suis dit : 'quel est l'endroit ou l'axe duquel les gens se prennent le plus en photo ?' et je vais leur enlever la pyramide. C'est finalement un clin d'œil au selfie, un clin d'œil à tous ces gens qui viennent prendre des photos de cette pyramide sans même la regarder."

"L’effacement de la Pyramide est un écho à ma volonté d’être en retrait par rapport à mon sujet. La querelle entre les anciens et les modernes à propos de l’art ou de l’architecture contemporaine n’est pas nouvelle. La Pyramide, les colonnes de Buren au Palais-Royal, le Centre Pompidou, ont été les sujets de polémiques. Mon travail permet de transmettre des histoires passées pour mieux comprendre le présent et trouver des échos avec notre époque", explique JR, faisant ainsi écho à la polémique survenue lors de l'installation de la Pyramide en 1989 par Ieoh Ming Pei.

Ce collage géant a été installé mardi, tout au long de la journée. En plus d'être une œuvre d'art, il sera également un jeu pour les passants, qu'ils soient touristes ou parisiens. "Il y a un seul point de vue qui permettra de voir l’œuvre dans sa totalité, et d’autres angles qui viendront la déconstruire", annonce le créateur. Les amateurs de photos se casseront ainsi la tête pour trouver le bon angle de prise de vue.

En 2014, JR avait déjà revisité un monument de la capitale. Le street artist avait fait entrer 4000 portraits d'anonymes et amis dans le Panthéon au moment de sa restauration.

(Source: Huffingtonpost)

 

Tags: 

Add new comment

You must have Javascript enabled to use this form.